webleads-tracker

L’énergie solaire est devenue moins chère que le pétrole

A l’heure où tous les voyants sont au rouge pour l’environnement, que les médias se focalisent sur l’élection de Trump, tout en étant incapables de faire une enquête journalistique viable sur la pollution de l’air en France, l’année 2016 aura été pour les énergies renouvelables une bonne année, voire une très bonne année. L’énergie solaire, comme l’énergie éolienne, a vraiment le vent en poupe. L’économie de ce secteur se porte plutôt bien.

Le World Forum Economy a publié ce mois-ci un rapport qui montre que pour la première fois, ces deux énergies coûtent moins chères que les énergies fossiles. Elles sont donc entrées dans une phase économique viable. Et le pays qui a investit le plus dans l’énergie solaire est… les Etats-Unis. Ainsi, l’Oncle Sam a installé 125 panneaux solaires chaque heure en 2016. De plus en plus, d’Américains n’hésitent plus à s’équiper en solaire car l’équipement devient bon marché.

Après le Texas, qui a investi massivement dans l’énergie éolienne, le marché énergétique américain pourrait très bien trouver un nouvel eldorado dans l’énergie solaire. On est certes très loin des promesses faites à Paris lors de la Cop21 et les efforts américains ne compensent pas les futures catastrophes que le changement climatique induit. Mais n’oublions pas que dans un pays qui mise sur la voiture autonome, les énergies renouvelables accompagneront cette révolution industrielle… Ce changement de paradigme sauvera-t-il la planète ? 2017 pourrait apporter un début de réponse.