webleads-tracker

Les maîtres mots de l’impression 3D

Il y a encore très peu de temps, lors de son lancement public, l’impression 3D devenait une innovation majeure mais restait limitée. Les recherches faisant, elle est en train d’atteindre un seuil de maturité par lequel elle devient plus proche du consommateur et plus écologique.

L’ouverture du premier pop-up restaurant spécialisé dans les plats imprimés est révélatrice de la solution de plus en plus globale qui peut être offerte aux consommateurs. En effet, ceci semble être une première étape dans la démocratisation du procédé d’impression alimentaire à domicile.

De plus, il faut souligner la responsabilité naissante, de l’impression 3D, envers l’environnement. Comme ce projet, un stylo 3D, qui met en avant l’usage de bouteilles en plastique comme matière première. Il permet la réalisation de simples productions à moindre coût. C’est aussi et surtout un moyen de recyclage totalement autonome qui est à même de se développer pour des imprimantes beaucoup plus performantes.

Il y a d’ailleurs des sociétés, comme Robo 3D, qui propose des écosystèmes globaux pour tous les besoins en impression 3D à domicile. L’idée étant de proposer des imprimantes, du consommable et des plans de construction d’objet.

Il est alors possible d’envisager, dans un futur proche, ce genre d’écosystème qui, en plus, pourrait permettre le recyclage d’emballages usagés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *