webleads-tracker

Algopack une alternative viable au plastique

Temps de lecture : 2 minute(s)

Dans notre course de contre-la-montre pour réduire notre impact sur l’environnement, les initiatives se multiplient pour trouver des solutions. En France, l’entreprise Algopack propose une alternative au plastique. Les ressources pétrolières n’étant pas infinies et le cours du baril jouant les montagnes russes depuis quelques temps, l’idée de cette jeune start-up est donc de remplacer le plastique à base de pétrole par du plastique compostable à base d’algues.

Pourquoi s’intéresser maintenant à Algopack ?

Aujourd’hui, la chimie traditionnelle doit faire face à des enjeux énergétiques et environnementaux majeurs. Le développement économique de certains pays émergents accentue la demande mondiale mais aussi l’impact sur les économies locales (gestion des déchets, impact sur la santé et la nature, surconsommation, etc.).

On assiste aussi à une tendance de fond de la part des consommateurs : le choix de produits qualifiés de responsables, écologiques, issus du commerce équitable et/ou de l’agriculture biologique.

Dans ce nouveau contexte, l’industrie de la chimie doit innover et s’inscrire dans une logique de développement durable. Algopack fait donc partie de ces entreprises qui innovent dans la chimie du végétal. En créant des technologies plus propres et recyclables, elle propose une alternative sérieuse qui réduiront en partie les émissions de gaz à effet de serre.

La technologie d’Algopack est reproductible partout dans le monde et pourra donc à terme remplacer le pétrole dans certains produits.

Pourquoi devez-vous vous sentir concerné ?

500, c’est le nombre de sacs plastiques utilisés en une année pour chaque européen.

700 espèces aquatiques sont directement menacées par ces mêmes sacs.

En France, le gouvernement actuel a donc décidé de prendre les devants. Depuis le 1er juillet 2016, les sacs en plastique sont interdits aux caisses des supermarchés et au 1er janvier 2017, c’est au tour des sacs plastiques à usage unique hors caisse qui sont interdits sauf ceux qui sont compostables et biosourcés.