Coder grâce aux dessins animés de Cartoon Network

Temps de lecture : 2 minute(s)

La chaîne pour enfant Cartoon Network est particulièrement investie dans l’éducation. À travers de nombreux partenariats, elle souhaite utiliser son contenu à des fins éducatives en promouvant les nouveaux systèmes d’éducation. Son activité étant particulièrement adaptée, elle met en avant l’apprentissage par le jeu et les plateformes. Elle fait, par exemple, partie des soutiens de la plateforme Scratch du MIT Media Lab. Cette dernière permet à des enfants d’apprendre les bases du codage informatique par le biais d’une interface et d’un langage simplifié. La filiale Moyen-Orient et Afrique du Nord de la chaîne va lancer une plateforme du même type avec le groupe télécom émirati Du.

Pourquoi maintenant ?

Cette plateforme aura pour but de démocratiser l’apprentissage du code ainsi que promouvoir son aspect créatif et collaboratif. Il sera en effet possible de créer des jeux avec les personnages de la chaîne et les partager en ligne. Les utilisateurs pourront aussi utiliser les codes en ligne sur un modèle open source. En ce sens, cette initiative vise à former les enfants aux compétences qui deviennent les plus essentielles. L’introduction au codage dès le plus jeune âge devrait encourager l’innovation et l’avancée technologique, mais surtout participer à la formation des penseurs de demain.

Pourquoi devez-vous vous sentir concernés par l’apprentissage du codage informatique ?

De plus, ce projet met en avant les nouveaux modes d’apprentissages basés sur la collaboration, l’expérimentation et le jeu. Dans ce contexte, les entreprises investissent énormément dans ces programmes car elles possèdent la technologie pour. Ces partenariats instruisent certes les enfants mais les entreprises y trouvent aussi leur intérêt. En formant les jeunes esprits au code informatique, elles anticipent les besoins d’un marché de travail de demain qui devra pourvoir des postes avec des compétences hyper précises dans un environnement qui sera de plus en plus high tech. L’apprentissage du codage informatique devient alors un enjeu compétitif.