Chalkboard Education, l’université dans la poche

Temps de lecture : 2 minute(s)

Alors que l’on s’interroge sur l’utilité des e-learning et leurs bonnes pratiques, le problème de l’accessibilité est totalement négligé. Or, une connexion internet n’est pas un acquis pour tous à l’échelle mondiale. C’est pour cela qu’une start-up ghanéenne, Chalkboard Education, a développé un programme de e-learning pour les universités, fonctionnant uniquement par SMS. À destination des zones reculées, ce service vise à promouvoir l’éducation pour tous.

Pourquoi Chalkboard Education est une solution innovante ?

Malgré le développement des réseaux 3G et 4G dans le monde, le nombre d’internautes reste très inférieur au nombre de personnes ayant accès à ces réseaux et ce malgré un taux de pénétration d’internet de 47,1%. Il ne suffit pas d’installer un réseau pour créer un usage. L’équipement est encore primordial et trop cher pour permettre à certaines catégories de la population d’accéder à Internet.

Chalkboard Education souhaite éviter que des étudiants soient désavantagés pour des raisons géographiques ou financières. À travers une application téléchargeable dans les universités, les étudiants peuvent ensuite consulter leurs cours et communiquer par texto autour de ces derniers. L’application utilise une technologie USSD pour permettre l’échange de données. Cela signifie que les contenus sont accessibles depuis n’importe quel appareil, même les plus anciens. Cette technologie très basique mais bien plus accessible qu’internet est un vivier d’innovations en Afrique.

En quoi Chalkboard Education peut participer à l’expansion des universités africaines ?

Avec l’apparition du paiement mobile, les opérateurs africains se sont rendus compte du potentiel économique énorme qu’ils pouvaient retirer de l’USSD, en touchant directement les masses. Dans ce contexte technologique particulier, l’offre de la start-up ghanéenne s’inscrit dans les usages mobiles du continent africain.

Les premières cibles de Chalkboard Education sont les universités afin de vendre cette application en marque blanche et qu’un maximum d’étudiant y ait accès. L’argument à destination des établissements est une progression de leurs revenus en augmentant leur nombre d’étudiants, tout en gardant le même effectif éducatif. La start-up est actuellement en pleine expansion et proposera ce service au Burkina Faso, au Kenya et au Nigeria. Chalkboard Education est aussi implanté en Côte d’Ivoire où la commercialisation se fait à destination des organismes privés.