webleads-tracker

Chicago souhaite interdire la voiture autonome

Pendant que certaines villes américaines ouvrent leurs portes à la venue de la voiture autonome, d’autres sont sur le point de faire l’exact contraire.

En septembre dernier, deux conseillers municipaux ont officiellement demandé l’interdiction des voitures totalement autonomes à Chicago. Leur ordonnance, qui accepte les voitures semi-autonomes, ont avancé comme principales objections, le manque de sécurité et de normes standardisées sur lesquelles ils pourraient se reposer. Elle fait notamment référence à cet accident de voiture, qui a tué son passager, en mai dernier alors qu’il roulait à bord de sa Tesla en mode pilotage automatique.

Les deux conseillers mettent notamment l’accent sur le fait qu’à l’heure actuelle, rien n’est fait pour garantir la sécurité des citoyens de l’Illinois et accueillir donc ces voitures.

Cette mesure va à l’encontre du mouvement général qui s’initie peu à peu partout dans le pays. Ainsi, le gouverneur du Michigan a lui annoncé que son état était prêt à accueillir tout véhicule autonome non accompagné par un humain. Le gouvernement fédéral n’est pas en reste, puisque le Secrétaire aux transports a publié un guide de sécurité pour amener les gens à adopter petit à petit, les voitures sans conducteur, dans la droite ligne de ce que le gouvernement préconisait avec les intelligences artificielles.