webleads-tracker

Nutrigénétique, quand les repas se personnalisent

Temps de lecture : 1

Le repas est reconnu comme étant un acte social mais est-il logique que tout le monde mange la même chose autour d’une table ? Ne faut-il pas se nourrir en fonction de son âge, de ses activités ou même de ses caractéristiques génétiques ? C’est ici que peut intervenir la nutrigénétique, un courant de recherche qui vise à déterminer les réponses physiologiques d’un individu face aux aliments. Elle permet d’identifier les intolérances et autres prédispositions d’un patient, afin de lui soumettre un régime personnalisé.

Pourquoi faut-il parler de la nutrigénétique maintenant ?

La nutrigénétique n’est pas un concept récent, il est apparu dès 2002. Cependant, l’étendue de ses possibilités n’est visible que depuis peu de temps. Avec la démocratisation de l’étude génétique et le développement de la médecine personnalisée, la nutrigénétique bénéficie du dynamisme du secteur. Un séquençage ADN coûtant désormais moins cher, la personnalisation est vraiment désormais à la portée de tous. Il y a d’ailleurs quelques start-up sur ce segment, dont Habit. Cette entreprise propose des offres tout-en-un, allant du test ADN à la livraison de repas sur-mesure.

En quoi devez-vous vous sentir concerné ?

Dans un premier temps, il est fortement possible que la personnalisation alimentaire concerne les individus allergiques et intolérants. Grâce aux progrès effectués dans ce domaine, le quotidien de ces individus sera amélioré, en évitant notamment les régimes inutiles. La promesse de repas personnalisé pourra être ensuite étendue à l’ensemble de la population. Et qui sait ? Peut-être même que les aliments nous convenant le mieux seront prescrits par notre frigo intelligent.  En revanche, le plaisir de se retrouver autour d’un bon plat est voué à disparaître si on adopte ces régimes. Surtout en France, où la gastronomie est un véritable art de vivre.