Le Philharmonie de Hambourg conçu par les algorithmes

Temps de lecture : 1

Hambourg vient de se doter certainement d’une des plus belles salles de concert au monde avec l’ouverture de son Philharmonie. L’architecture du bâtiment a impressionné le public lors de son ouverture, ce 11 janvier. Malgré un dérapage quelque peu incontrôlé de son budget initial, la ville hanséatique possède désormais un endroit exceptionnel pour écouter de la musique.

Mais, à vrai dire, ce qui étonne vraiment dans le design de cette salle, ce n’est pas sa façade en forme de vague, qui s’élève au-dessus de la ville de Hambourg, ni les majestueux escaliers que Maurits Cornelius Escher n’aurait par renié, ni tous les bijoux architecturaux que la salle renferme… Non, l’étonnement viendra d’ailleurs, dans la conception même : le Philharmonie a été partiellement conçu grâce aux algorithmes. Notamment, elles ont aidé à désigner les principaux éléments du grand auditorium (les ponts, les chaises, les panneaux acoustiques, etc.). Le rendu est réellement étonnant, l’acoustique a été jugée parfaite par les auditeurs. En effet, les 10000 panneaux ont été fabriqués par les algorithmes avec chacun des schémas acoustiques différents et des formes différentes.