webleads-tracker

La réalité augmentée pour transformer l’industrie ferroviaire

Temps de lecture : 2 minute(s)

Alstom est une entreprise particulièrement innovante dont l’actualité est marquée par les premiers tests du train à hydrogène et la présentation d’une nouvelle génération de bus électriques. Aujourd’hui, le géant de l’industrie ferroviaire se lance dans la réalité augmentée à travers une collaboration avec Microsoft. C’est avec le casque Hololens de la firme américaine qu’Alstom souhaite agrémenter les caractéristiques de ses trains. Pour cela, l’entreprise a lancé trois projets à destination de ses différentes cibles afin de déterminer les possibilités d’usage de la réalité augmentée. Cela visera les voyageurs mais aussi les techniciens et les commerciaux du fabricant français.

Pourquoi devez-vous vous sentir concernés ?

L’objectif premier pour Alstom est d’envisager de nouveaux services pour améliorer le confort à bord des trains. Leur volonté est d’inclure un haut niveau de personnalisation pour les passagers afin que ces derniers puissent créer leurs propres environnements de voyage. En ce qui concerne les équipes commerciales, l’intérêt de la réalité mixte est de proposer des nouvelles formes de présentation plus immersives et donc plus à même de convaincre l’acheteur potentiel. De plus, le constructeur souhaite utiliser la technologie Microsoft pour réduire le temps d’intervention de ses techniciens ainsi que la pénibilité de leurs tâches. Pour cela, la réalité augmentée leur donnera des indications quant aux réparations à effectuer.

Pourquoi maintenant ?

La progression technologique est à même de transformer le transport ferroviaire et l’industrie plus largement. Il faut savoir qu’Alstom est devenue l’une des toutes premières entreprises françaises à obtenir le label « HoloLens Agency ». Il permet de justifier la capacité de mettre en œuvre des solutions de réalité augmentée liées à l’outil de Microsoft. De plus, la multiplicité des cibles chez Alstom démontre la polyvalence de cette technologie. Il est alors possible d’entrevoir les modifications exercées dans les domaines variés que sont la production industrielle, le processus de vente et l’expérience consommateur.