webleads-tracker

Quel sera le musée de demain ?

Jusqu’au 16 novembre, le ministère de la culture lance une consultation citoyenne pour imaginer le musée de demain.  La consultation est structurée autour de trois grandes questions :

  • Comment attirer et accueillir un public plus divers ?
  • Comment proposer une expérience culturelle, riche de sens, au visiteur ?
  • Comment permettre aux publics de s’investir davantage dans la vie du musée ?

Grâce à une plateforme en ligne, tous les publics peuvent participer en s’exprimant sur des propositions émanant de groupes de travail. Ils alimenteront ainsi par leurs idées la vision et la réflexion que nous devrons sur le musée de demain grâce à de nombreuses fonctionnalités en ligne : votes, commentaires et propositions d’idées.

Cette consultation fait suite à une étude menée sur la fréquentation des musées de 2012 à 2014. Il s’avère qu’entre 2011 et 2013, elle a augmenté régulièrement pour légèrement se stabiliser en 2014. De ce constat, il apparaît que l’offre actuelle a certainement comblé un public mais qu’il reste une population à séduire. Le problème de cette consultation est qu’elle n’est pas du tout centrée sur l’utilisateur. On ne sait absolument pas qui fréquente les musées (Age, sexe, csp, touristes vs nationaux, etc.) ? De même, quels sont les usages au sein des musées (guides, audioguides, apps mobile, prise de photos, utilisation des réseaux sociaux, etc.) ?

De même, cette consultation ne met pas en avant les usages digitaux, souvent initiés par les musées eux-mêmes, comme le #museumweek sur Twitter, mondialement connu ou bien de faire appel à des YouTubeurs pour présenter des oeuvres. Alors, cette consultation en ligne est-elle un coup d’épée dans l’eau car les musées ont eux-mêmes anticipé le musée de demain et ce depuis un petit moment en prenant en compte l’évolution des usages ? Ou bien ne montre-t-elle pas que nous sommes arrivés au bout d’un modèle économique du toujours plus de visiteurs ? A suivre.

Données musée de demain

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *