webleads-tracker

Lorsque la Silicon Valley tue ses propres technologies

Voilà, 2016 touche à sa fin et il est temps de dresser le bilan. De nombreuses innovations ont été créées, de nouvelles technologies ont vu le jour et d’autres ont disparu des radars, consciemment tuées par leurs créateurs de la Silicon Valley. Petit tour de ces applications et autres objets qui sont morts de leur belle mort et ont rejoint le cimetière des technologies.

Vine

Lancé en 2013, cette application vidéo a connu un vif succès avec ses loopings de 6 secondes. Jusqu’en 2014, le succès ne s’est pas démenti mais l’arrivée d’Instagram et de Snapchat a attiré ses utilisateurs. Twitter a donc décidé de le fermer ce mois-ci pour le remplacer par une autre application.

Google Fiber

On sait tous demander pourquoi Google s’était embarqué dans cette galère en investissant massivement dans la fibre. Mais fidèle à sa réputation, et malgré les sommes investis, Google n’hésite pas à fermer ses projets lorsque le succès n’est pas au rendez-vous. Exit donc Fiber.

Pebble

Ce fut le premier gros succès du financement participatif sur Kickstarter mais comme toutes les montres connectées, Pebble s’est révélé être un gadget de plus, sans réelle innovation. Avec la concurrence frontale d’Apple, et malgré son rachat par Fitbit, Pebble n’existe plus.

Le jack des écouteurs

Vos futurs écouteurs ne se pluggeront plus sur votre smartphone mais se connecteront via blutooth ou wifi. Apple en a décidé ainsi, suivi de quelques mois après par Samsung.