webleads-tracker

The Growroom, votre biosphère d’intérieur

Réintroduire la nature dans notre quotidien de citadin est un défi que les architectes se lancent régulièrement depuis quelques années. La ville de demain sera de plus en plus végétalisée pour des raisons avant tout écologiques. Au cœur de cette réflexion, l’agriculture urbaine pose déjà plusieurs jalons et inspire plusieurs projets. The Growroom participe au questionnement général sur la place de cette agriculture dans nos villes de demain. C’est pourquoi, ce projet danois se veut avant tout artistique. Il désire inciter les citadins à reprendre contact avec la nature en introduisant dans leur habitat une bulle végétale. Celle-ci serait un oasis où les personnes pourraient humer les odeurs et goûter leur propre production agricole.

Pourquoi s’intéresser à The Growroom maintenant ?

Cette exploration artistique a le potentiel pour toucher le grand public. Au-delà des discours culpabilisants, qui fatiguent et ne produisent plus d’effets, The Growroom a le mérite de toucher simplement les gens en réhabilitant simplement l’odeur d’une certaine nature. De même, le développement durable n’étant plus un credo politique viable, cette initiative peut ainsi amener les citadins à se positionner durablement sur des questions aussi cruciales que la pollution de l’air ou la re-localisation des productions agricoles.

Pourquoi devez-vous vous sentir concerné ?

Le citadin est aujourd’hui devenu un consommateur-politique. Il a aussi besoin parfois de se déconnecter du bruit ambiant et de retrouver des valeurs qui lui correspondent. The Growroom est un moyen simple et efficace pour le lui permettre. De plus, ils sont plus à même d’acquérir ce genre d’environnement si les propriétés de ce dernier entrent directement en résonance avec leurs valeurs. Et à ce petit jeu, IKEA s’est très vite placé sur le marché.